À vélo en Croatie

CROATIE (saut en Slovénie) - en 2009

920 km à vélo 

22 nuits

Trajets en bateau: de Prizna à l'Île de Pag (Zigljen)

Trajet détaillé: https://drive.google.com/open?id=11RsEc09YfZ3c6QucngCafG5rU7g&usp=sharing

Région: Dalmatie

Slovenija & Hrvatska

Croatie, voyage à vélo

Cette fois, on change de langue. On ne comprend plus. Alors très vite on s'attèle à apprendre les quelques bases, bonjour, au revoir, compter et autres. On est transporté par l'odeur des pins la couleur des terres qui varient en permanence. Avancer à vélo s'est aussi traverser l'agriculture locale, elle change entre les pays, entre les terres et l'abondance de l'eau. Ici les petites routes sont bordées d'arbres fruitiers. Et à ma grande joie il est le temps des noix! 

 

En quittant l'Istrie, on découvre la beauté de la Mer Adriatique! Des eaux bleues et vertes limpides. 

Le littoral est un bon entraînement pour nos jambes car on ne cesse de monter et descendre. La route est vertigineuse! Parfois, c'est effrayant car il y a très peu d'espaces, à peine pour 2 bus touristiques qui se croisent et qui roulent vite... le mieux c'est d'avoir l'occasion, si les chauffeurs nous l'autorisent, de s'arrêter et de les laisser passer. Certains axes très fréquentés sont assez désagréables bien que la route soit magnifique. On évite les heures de pointes... bien trop de trafic.  

 

Puis ça vente le long de la chaîne de montagnes du Velebit, le paysage change, c'est dans un univers grisâtre et rocheux qu'on avance entre mer et montagne. Le cri des goélands nous accompagne le long du chemin ainsi que le doux son de la mer. Des petits campings bordent ces eaux cristallines et on se fait le plaisir d'y poser notre tente au milieu de ces pinèdes havres de paix.

 

À Prizna, on prend un ferry pour aller jeter un coup d'oeil sur l'une des 698 îles croates: Pag. Cette île est la 5ème plus grande du pays, elle n'est pas bien large de 2 à 10 km mais longue d'environ 60km, ce qui lui vaut d'être l'une des île avec le littoral le plus long. Vous pouvez imaginer les conditions météorologiques? Venteuse! spécialement dans la partie interne de l'île. Lors d'un virage j'arrive difficilement à pousser mon vélo, alors que le tournant d'après je n'ai pas besoin de pédaler en montée! D'ailleurs c'est ici qu'on été construite les premières éoliennes en Croatie.

 De retour sur la terre continental croate on a fait une petite visite du parc national de la KRKA. On va apprécier la tranquillité de ce parc moins fréquenté que celui de Plitvice nous a-t-on dit. Ce parc tient son nom de la rivière qui le traverse et longue de 72 km. Les cascades Stradinski Buk sont particulières non pas seulement parce qu'elles sont spectaculaires mais surtout dues à son large système de formations de travertin, l'un des plus important en Europe.

 

Ces rivieras sont malgré tout assez différentes les unes autres, rocheux à verdoyant, vertical au niveau de la mer... On a adoré certains passages qui sont superbes! Comme par exemple entre Sibenik et Primosten ou encore la Riviera de Makarska ou Omis

 

Dalmatie, Croatie, voyage à vélo

On va s'arrêter quelques jours car on a reçu l'hospitalité d'une très aimable famille croate originaire et vivant à Mali Ston. Petit village à l'ambiance pittoresque possédant un vestige particulièrement singulier: des murs de défense originellement long de plus de 7km, connus comme étant les "European wall of China".

 

En quittant ce lieu paisible, on a la vue sur les superbes îles émeraudes de la Dalmatie mais c'est aussi les retrouvailles avec le trafic intense car on se rapproche de la si fameuse ville de Dubrovenik. Devenue un réel musée à ciel ouvert inscrite au patrimoine de l'UNESCO depuis 1979. D'ailleurs celle-ci est considéré comme l'ancienne Dubrovenik mais en arrivant vous constaterez qu'il y a la nouvelle, un peu moins charmante... On flâne entre la masse des touristes venus voir celle qui est considérée par certains comme la plus belle ville au monde et on la trouve effectivement exclusive! On boit un verre dans l'un des nombreux bar-terrasse situé contre les remparts de la ville, à la vertical sur l'impressionnante falaise donnant la vue sur la mer.

 

Voilà en traversant la plaine de Cilipi on quitte ce petit joyau qu'est la Croatie riches de nombreuses beautés!


 On a aimé :

L'Istrie

La côte aux criques merveilleuses, l'eau transparente et turquoise

Les pinèdes

Mali Ston

 

On a pas aimé :

La traversée de Split

L'abondance de bus touristiques sur les routes malgré qu'on soit fin septembre - début octobre

 

A absolument goûter:

Le fromage de brebis de l'Île de Pag appelé: Paski sir

Figues et grenades

 

TIPS:

La côte est superbe! toutefois à éviter même en fin de saison touristique. Aussi, pas si facile pour le camping sauvage étant donné que la route se situe entre les montages et la mer, par contre il y a pleins de petits camping chez l'habitant souvent juste paradisiaque! Et à savoir que beaucoup de camping sont divisés en deux parties: FKK (Freikörperkultur) soit naturiste et non naturiste. À vous de choisir ;)

  

Pour lire les articles du BLOG lié à cette partie du voyage, cliquez ici.

EN IMAGES

Vous voulez voir plus de photos? bienvenue dans cet album en cliquant ici: https://goo.gl/photos/QAZwd5UUnc6mLjrV9